TAPPA

Le château de Monti di Licciana

Le château de Monti di Licciana

Monti di Licciana a été habitée dèpuis les temps anciens, comme en témoigne la découverte d’une statue Stele de type B, datant du premier millénaire avant JC. La Stele a été trouvée en 1984 et a été nommée Venelia. Au début du Moyen Age, la zone située entre les torrents Taverone et Civeglia appartenait aux comtes de Moregnano. Plus tard Monti est devenu la pleine possession de la famille Malaspina de Villafranca en 1355 et au début du XVe siècle a formé un fief indépendant. Attaqué et conquis par les Génois en 1449, il resta 14ans sous la seigneurie du Campofregoso et retourna ensuite aux Malaspina. En 1500 Monti a été incorporé dans le quartier du Marquis Spinetta Malaspina avec Licciana Nardi, Panicale, Bastia, Terrarossa, Podenzana et Suvero. Après seulement 24 ans de paix le fief a été conquise par le chef Giovanni dalle Bande Nere. Retourné à la famille Malaspina, en 1638, à la mort des Spinetta, le fief fut démembré et Monti devint une partie du Grand-Duché de Toscane.

L’église paroissiale de Venelia, aujourd’hui église de Santa Maria, est d’origine antique, rappelée parmi les dominions de l’évêque de Luni en 998. L’ancienne ville de Venelia fut détruite par les barbares. L’église fut reconstruite après le tremblement de terre de 1920. Les changements antérieurs, en 1700, avaient déjà vu le changement d’orientation. L’ancienne abside en pierre forme une chapelle aujourd’hui.

En suivant la route à gauche de l’église, nous atteignons le château médiéval, entouré de chênes centenaires, né à l’intersection de deux branches de la Via Francigena. Transformé en une résidence à la façade du XVIIe siècle, le château conserve encore les traces du pont-levis.

Pour le visitier

La visite au le château de Monti di Licciana fait partie de l’itinéraire « Via Francigena à cheval« .

MAPPA