TAPPA

Les Demeures Anciennes de la Terzière

Des chambres d’un passé lointain

Les Demeures Anciennes de la Terzière consistent en une série de bâtiments anciens de valeur historique importante. Ils ont été restaurés de la manière la plus fidèle possible et meublés selon un style adhérant à l’antiquité, avec des meubles authentiques des siècles derniers.

Histoire

Ceux qui composent aujourd’hui l’ensemble de l’antique Dimore del Terziere sont des maisons déjà présentes au début du Moyen Age. À l’époque Castiglione faisait partie des territoires de l’Estensi, puis a déménagé au début du ‘200 aux princes Malaspina. La construction était déjà telle que nous la voyons aujourd’hui au début du XIVe siècle et contribuait à composer le castrum (site fortifié qui défendait le fortilitium).

Du bas de la vallée, la route romaine a dévié de Vallescura pour atteindre le complexe fortifié de Castiglione, comme suivrait alors la Via Romea ou Francigena.

Le fortilitium, qui remonte aux VIIIème-IXème siècles. C., a dominé le castrum, et dans les siècles suivants progressivement transformé en la résidence du Vicaire Impérial, le condottiere Castruccio Castracani. Puis il devint plus tard une palatio de ressidents, c’est le siège de la Représentation de la Magistrature Florentine, d’abord républicaine puis Medicea. En effet, l’histoire de Castiglione del Terziere à l’époque de la Renaissance est caractérisée par la présence nombreuse de magistrats, de juges et de notaires du gouvernement civil de cette enclave florentine au pays de Lunigiana.

Après Castruccio, Castiglione del Terziere prend le contrôle du premier marquis du fief impérial, Franceschino Malaspina, branche de la florissante Spino, connue sous le nom de «Il Soldato». Il a occupé des postes d’importance politique considérable en tant que capitaine de guerre de la République florentine, Visconte di Luni et Podestà de Milan.

Le siège du Centre d’études humanistes Niccolò V a été dans le château de Castiglione del Terziere pendant quarante ans; Il possède une bibliothèque importante avec des livres anciens et récents d’histoire et de littérature italiennes, ouverte à des milliers de chercheurs chaque année. Les Habitations Anciennes du Terzière ont en effet pour but principal d’accueillir des érudits, des écrivains, des artistes et d’autres personnes qui veulent trouver le silence et le calme intérieur.

Les Demeures

Chaque résidence a son propre nom et sa propre histoire, ce qui lui fait respirer l’histoire séculaire qui l’accompagne.
Il y a la résidence du Gallo, de Giglio (où se trouvent les troupes florentines), de la Santina (soi-disant pour le meurtre d’une jeune femme par un homme rejeté), du Corps de garde, du Simonino et du Bargello (L’ancien nom du «policier»).

Comment passer la nuit

Une nuit dans le splendide ancien Dimore del Terziere est inclus dans l’itinéraire « Les Piliers de la Lunigiana« .

MAPPA